mardi 29 octobre 2013

Chers voisins de transports

Entre nous, cela aurait pu être une grande histoire d'amour. Après tout, nous sommes intimes (enfin presque) prêt d'une heure par jour. Une telle promiscuité lors de notre transhumance quotidienne était censée nous rapprocher... Malheureusement, notre grande histoire, je le crains, ne verra jamais le jour.
En effet, chers voisins, je suis peut être sensible voir irascible lorsque je n'ai pas encore 2 grammes de caféine dans le sang. Mais, j'ai envie de crier - non pas Aline pour qu'elle revienne (...) - mais plutôt pourquoi tant de haine?!


 - Toi l'ado méchu, crois-tu vraiment que nous avons envie de partager ta musique? Fais moi plaisir achète toi un casque, au moins tu seras le seul à devenir sourd!

 - Toi le costard cravate, es-tu vraiment obligé de déplier Les Echos sous mon nez, m’obligeant ainsi à respirer les effluves d'imprimerie? (marche également avec le Figaro).

 - Toi le sportif (seule explication que j'ai trouvé à une telle odeur de si bon matin), épargne moi la vue de tes aisselles voire, mais j'abuse peut être, lave toi. Tu verras ça ne t'usera pas!

 - Toi le pressé, ne te sens pas obligé de me foncer dessus - et de m'écraser par la même occasion - lorsque tu souhaites descendre. Essaye la parole, tu verras ça marche aussi.

 - Toi le ruminant et/ou le renifleur de l’extrême, par pitié arrête, tes amygdales ne sont pas photogéniques.  

Je vous épargne les cas "hors catégorie" qui pimentent de temps en temps les trajets. 

Toutefois, mentions spéciales à: la personne qui mangeait des raviolis / sauce tomate à même la boite de conserve avec les doigts... (un délice pour la vue); au charmant monsieur qui photographiait les pieds des femmes...

Donc, chers voisins de transport soyez sympas, demain laissez-moi roupiller tranquillement :).

2 commentaires:

  1. La boite de raviolis avec les doigts, je ne sais pas si j'aurai survecu! C'est vrai que nos trajets journaliers sont peuples de figures aussi sympathiques les unes que les autres. Pour ma part j'ai du mal avec ceux qui font la gueule et te regarde d'un air mechant, juste parce que tu les as bouscule un peu en t'excusant!

    Transports en commun, Oh Joie!!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à réagir, ça me fera plaisir :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...